LA THERAPIE REDUCTRICE

Volkier Bentinck (1912-2007), fondateur de la thérapie réductrice, a été inspiré par le Dr. Ita Wegman à Ascona (Suisse) pendant la Seconde Guerre mondiale.
En tant que physiothérapeute anthroposophique et thérapeute eurythmique, il s'intéressait beaucoup au fonctionnement des forces vitales et à la vitalité. Il a étudié l'action curative qu'elles peuvent avoir.

La thérapie réductrice est basé sur le rythme fondamental, le rythme cardiaque-respiratoire 4-1. Ce rythme, avec les interruptions, les surprises et les inversions dans les zones de massage, délivre des habitudes ancrées. C'est une forme d'élagage pour favoriser la floraison.

La thérapie est basée sur les processus des trois pôles chez l'être humain. Voici le pôle supérieur (la pensée, la conscience, la lumière et la structure) et le pôle inférieur (la volonté, les ténèbres, la chaleur et le chaos).
Le principe de la thérapie est de détecter le «trop» dans l'un des processus polaires. Cela provoque un déséquilibré et l'être humain est déséquilibré. Le pôle dominant peut ensuite être réduit, de sorte que l'équilibre une fois rétabli, la zone centrale (le ressenti) soit libre de inhaler et d'exhaler en rythme.
Ces processus agissent respectivement sur le système nerveux et sensoriel et le métabolisme ainsi que les membres inférieurs et supérieurs. De même qu'entre eux le cœur et les poumons bougent selon un système rythmique. Si les deux systèmes travaillent dans un équilibre harmonieux, cela signifie «santé».
Si le pôle inférieur travaille trop et domine, vous aurez des pensées chaotiques et des problèmes de d'attention. La concentration est perdue et devient trop difficile d'agir. Cela peut provoquer d'autres symptômes comme de la fatigue, des maux de tête, des difficultés d'endormissement et des réveils trop matinaux.
Si le pôle inférieur sombre agit trop fort sur le pôle supérieur qui apporte de la lumière, cela peut être une cause de dépression.
Si le pôle supérieur domine trop, vous aurez, par exemple de l'insomnie, l'irritabilité et des maux d'estomac. Les bases ne sont pas assez fortes et il s'en suit une vitalité insuffisante.
Par la thérapie, le pôle supérieur ou inférieur qui travaille est réduit et ainsi le pôle opposé trop faible peut s'épanouir à nouveau.

La thérapie comporte 7 traitements pendant 7 semaines.
Lors du premier traitement, une anamnèse est établie pour déterminer quel problème la personne souhaite corriger.
A chaque nouveau session, il faut évalué quel pôle sera traité. Et on prend en considération les expériences de la personne les jours qui ont suivi le traitement. Chaque traitement dure environ 20min.

“Le jardinier expérimenté sait exactement quand tailler la rose, qui est prête à fleurir, une intervention résolue qui donnera à la rose une floraison plus fournie et plus riche”. 
Volkier Bentinck

Prendre rendez-vous

Les massages